Nos clients nous demandent de plus en plus d’impressions en couleur. La couleur a un rendu visuel beaucoup plus percutant et agréable que le noir et blanc.

Mais les couleurs imprimées et les couleurs rendues par un écran sont bien souvent différentes. Et c’est normal. Nous vous expliquons la raison : les couleurs rendues par les écrans et celles restituées par les imprimantes sont soumis à 2 systèmes différents :

1-     Le système RVB pour les couleurs « écran »:

Les couleurs « écran » sont des couleurs issues d’un mélange de Rouge Vert et Bleu (appelées couleurs primaires). Ce phénomène s’appelle la synthèse additive. Ce principe est caractérisé par la combinaison de plusieurs sources lumineuses afin de créer différentes couleurs. Le mélange à proportion égale des 3 couleurs primaires donne le blanc et l’absence de ces 3 couleurs donne le noir. Il existe une variation infinie de combinaisons de ces couleurs qui constituent le spectre lumineux. Ce système appelé RVB est utilisé par les écrans, les vidéoprojecteurs et l’éclairage.

 

2-     Le système CMJN pour les couleurs « imprimées » :

Les couleurs imprimées utilisent le procédé CMJN soit Cyan Magenta Jaune et Noir. Les couleurs cyan, magenta et jaune sont les couleurs primaires de la synthèse soustractive. Cette méthode combine l’absorption de ces 3 couleurs pour en créer de nouvelles. Sur un support blanc, l’addition des 3 couleurs donne du noir et l’absence de ces 3 couleurs donne du blanc (c’est une absence de couleur). C’est pour cela que le blanc n’existe pas en impression et qu’il est remplacé par la couleur du papier. Sur certaines imprimantes, il existe de l’encre blanche mais ces machines sont encore rares.

 

3-     Les imprimantes numériques

De plus, les imprimantes sont sensibles à la chaleur, à l’humidité et à l’intensité de l’activité. Nous prenons le temps, en boutique, de faire un essai d’impression avec notre client afin de le satisfaire. Il peut être judicieux, dans le cadre d’un retirage de nous apporter un modèle afin que nous puissions nous rapprocher de la colorimétrie voulue.

Conseils :

Pensez à choisir, sur les logiciels de graphisme (les suites microsoft office© et openoffice© ne le permettent pas), le réglage CMJN, pour une reproduction plus fidèle des couleurs. Les logiciels de bureautique ne travaillent que sur le système RVB ce qui explique les différences de rendus.

Pour imprimer correctement il est nécessaire également que vos éléments graphiques soient de bonne résolution (environ 300 dpi) à la taille du document final (il ne sert à rien d’avoir un document en 300 dpi en taille carte de visite -5,5 x 8,5 cm pour imprimer un A3 – 29,7 x 42 cm)